Le collectif, une force !

Pourquoi la maxime, « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » est-elle tant appréciée ? Pourquoi le collectif et l’entraide sont des clés de réussite pour notre société de demain ?

Le constat

Nous sommes environ 7,7 milliards d’habitants sur la planète. Certes, il y a de la solidarité à certains endroits pourtant le paradigme valorisé reste la compétition et « le chacun pour soi ». Ce mode de pensée dans lequel nous vivons, nous fait peu à peu perdre le LIEN avec les autres (où qu’ils se trouvent) et avec la terre. Ce qui a de nombreuses conséquences :

  • Nous sommes « en compétition » parce que l’on nous fait croire que nous sommes dans un monde rempli d’abondance, c’est-à-dire de ressources illimitées. Pourtant, l’épuisement des ressources n’est plus à prouver. En Belgique, en 2019, le jour du dépassement était estimé au 6 avril. C’est-à-dire qu’en 3 mois, nous épuisons ce que la Terre peut produire en une année. Pourtant, la terre a la capacité de se régénérer mais si nous épuisons notre poule aux œufs d’or, elle ne sera plus capable d’en produire aucun.

 

  • Un environnement individualiste amène l’isolement, la solitude, une perte de sens, une perte de motivation dans ce que l’on fait. Ce qui amène de nombreuses souffrances, des burn-out, des morts prématurées, …

 

  • Une personne indépendante peut être productive. Cependant, si un problème survient, elle reste seule face à ce défi. Cette solitude mènera plus facilement à l’échec car sa capacité de résilience est limitée à elle seule.

 

  • Une société individualiste n’est pas résiliente. Nous sommes tous liés. Nous faisons partie d’un système où tout interagit. Alors si nous favorisons cette perte de liens et la compétition, cela renforcera les crises et notre incapacité à les surmonter.

 

Nous devons donc encourager le collectif, pourquoi ?

D’un point de vue apport personnel, nous avons besoin de l’autre. Nous avons besoin d’être connecté et de nous sentir appartenir à un groupe. Nous ne sommes pas fait pour être indépendants et vivre seuls. Nous avons besoin d’expérimenter, de ressentir ce lien qui nous unit aux autres et à la terre.

C’est la force du collectif qui fait la réussite d’un projet et non une personne toute seule. Lorsque que l’on se réunit en groupe, nous sommes capables de démultiplier les forces. Chacun trouve sa place, apporte son talent, ses compétences et le met au service du collectif. Le groupe réalise ainsi des choses dont nous ne serions pas capable seule.

Lorsque l’on se réunit en groupe, nous faisons appel à plus de créativité. Au lieu de choisir sa propre voie, nous en créons une nouvelle. Et cette créativité collective nous permet de trouver des solutions innovantes aux problèmes de société que nous rencontrons.

Renforcer les liens et le collectif nous permet de nous reconnecter au système et au vivant. Ce qui nous permet de pouvoir réfléchir aux conséquences à court et long terme de nos comportements sur notre écosystème.

 

Les quelques bons conseils

Chez Déclic en PerpectivES, nous sommes que convaincus que le collectif est une force. Voici quelques idées pour le générer :

  • Co-construire des projets collectifs, partagés : des coopératives, des habitats groupés, des jardins collectifs…
  • Avoir une réflexion sur la notion du bien commun.
  • Co-construire des projets autour de la mutualisation.
  • Renforcer la participation de toutes les parties prenantes dans les projets.
  • Réfléchir à de nouvelles méthodes de gouvernance.
  • Travailler avec des méthodes d’intelligence collective.
  • Réfléchir à notre objectif commun. Nous avons besoin de cheminer ensemble, de trouver un sens commun, une raison d’être.
  • Créer des partenariats.
  • Favoriser l’inclusion et la diversité dans les projets.

 

Charlotte

Publié dans
- x